Accueil du site
 
retour à la liste 'Livres aviation'   La meilleure façon de voler (Tomes 1et 2)
Livres aviation du Mercredi 11 Juillet 2012

Volez Editions


« Nous sommes en 1977. Le drame est consommé ! A partir de cette époque-là, j’aurai bien du mal à ne plus lever les yeux au simple son d’un moteur d’avion. » Le drame tel que l’évoque Laurent Thomas dans le tome 1 de La meilleure façon de voler est en réalité une bien belle épopée, à la fois aérienne et humaine. De son premier métier de « choumac » à celui de pilote de Transall, Laurent Thomas en a vécu, des rencontres, des (més)aventures, des vols agités et d’autres extatiques. Ce qui donne à ce parcours atypique sa cohérence ? Une curiosité insatiable pour tout ce qui vole. Aujourd’hui, comme il nous le raconte dans ce deuxième volet, Laurent Thomas a rejoint le groupe Airbus en tant qu’instructeur sur simulateur A320, A330, A340. Il travaille aussi au développement du programme de formation des pilotes d’A400M. Installé en région toulousaine, il continue à sillonner les airs à bord de son cher Coach jaune ou de son tout jeune Nieuport 17... Et à coucher sur le papier ses moments de lévitation.

Tout le monde ne naît pas conteur. Aussi écouter ou lire ceux qui ont ce don est un plaisir dont on ne se lasse pas. Non seulement Laurent Thomas sait écrire toutes sortes d’histoires, mais encore le fait-il dans un style très simple, très pur, très agréable. Il faut dire qu’il en a, des choses à nous raconter : les anecdotes de sa première vie de mécanicien dans l’armée de l’Air, adepte de sports aériens, puis les péripéties de sa seconde carrière militaire comme pilote de transport. Que ce soient ses vols en planeur ou ceux en avion léger, ses missions en Transall ou ses aventures comme instructeur sur cette même machine, il sait mettre en valeur les instants les plus simples comme les moments les plus intenses, pour nous en faire un récit que l’on suit avec gourmandise. Il sait même rendre très vivants les vols de routine. Alors imaginez comme cela devient passionnant dès que les circonstances rendent ces vols tout de suite moins routiniers : dégradation météorologique, atterrissage en campagne, pannes et incidents divers, missions de guerre...

Le seul reproche que l’on pourrait faire à ce livre concernerait l’iconographie : 11 humbles photos sont regroupées sur deux pages de format A5. Ça ne laisse plus beaucoup d’espace pour chacune d’elles, ce qui est dommage ! Mais des photos, même plus grandes, n’auraient été que la cerise sur le gâteau. Le principal reste cette lecture si agréable, pleine d’humour et de modestie.

Et pas de doute à ce sujet ! L’avantage, avec un grand conteur, c’est qu’on sait pouvoir compter dessus...


Mon avis va dans la même direction. A lire,

Michel Polacco




Copyright Michel Polacco 2021 - Reproduction & Diffusion interdite sans l'accord de l'auteur.
Document imprimé le Dimanche 11 Avril 2021
http://www.polacco.fr/www/ciel/read_see/rs_detail.php?ID=611
   Archives des chroniques du ciel
Chargement en cours...
   Archives "à la une"
Chargement en cours...