Accueil du site
 
retour à la liste 'Textes et poèmes'   VICTOR HUGO
Textes et poèmes du Mardi 01 Octobre 1996
LA FIN DE SATAN
(extrait)
Le soleil était là qui mourrait dans l'abîme.
L'astre au fond du brouillard, sans air qui le ranime,
Se refroidissait, morne et lentement détruit.
On voyait sa rondeur sinistre dans la nuit ;
Et l'on voyait décroître, en ce silence sombre,
Ses ulcères de feu sous une lèpre d'ombre.
[...]
L'astre était presque noir. L'archange était si las
Qu'il n'avait plus de voix et plus de souffle, hélas !
Et l'astre agonisait sous ses regards farouches.
Il mourrait, il luttait. Avec ses sombres bouches
Dans l'obscurité froide il lançait par moments
Des flots ardents, des blocs rougis, des monts fumants,
Des rocs tout écumants de sa clarté première ;
Comme si ce géant de vie et de lumière,
Englouti par la brume où tout s'évanouit,
N'eut pas voulu mourir sans insulter la nuit
Et sans cracher sa lave à la face de l'ombre.
[...]


Copyright Michel Polacco 2021 - Reproduction & Diffusion interdite sans l'accord de l'auteur.
Document imprimé le Mardi 20 Avril 2021
http://www.polacco.fr/www/ciel/read_see/rs_detail.php?ID=66
   Archives des chroniques du ciel
Chargement en cours...
   Archives "à la une"
Chargement en cours...