Accueil du site
 
retour à la liste 'Textes et poèmes'   PASCAL-BONETTI
Textes et poèmes du Mardi 01 Juillet 1997
LA CHANSON DES NOCHERS* DE L'AIR
[...]
Nous ne savons plus rien des faiblesses des hommes,
Rien de leurs gestes fous, rien de leurs mots menteurs,
Le murmure des vents, le chant de nos moteurs,
Sont le seul bruit perçu dans l'espace où nous sommes

En voyant nos regards où flambent nos orgueils,
Les aigles attardés qui regagnent leurs aires
Disent entre eux : "Fuyons, ce sont les Téméraires."
Nous sommes les nochers* de la mer sans écueils.
[...]
Quand penchés sur les bords de nos vaisseaux ailés,
Nous regardons peiner les foules dans les villes,
Nous plaignons les efforts, les besognes serviles
Et les rêves rampants des siècles en allés.
[...]
Et si toujours plus haut nous entrons dans les cieux,
C'est qu'un désir ardent bouillonne dans nos moelles :
Aborder, quelque jour, sur l'une des étoiles,
Pour, n'enviant plus rien, nous croire enfin des dieux !


* signifie ici : les pilotes, par analogie avec le terme italien poétique employé pour "capitaine d'un vaisseau".


Copyright Michel Polacco 2021 - Reproduction & Diffusion interdite sans l'accord de l'auteur.
Document imprimé le Mardi 20 Avril 2021
http://www.polacco.fr/www/ciel/read_see/rs_detail.php?ID=95
   Archives des chroniques du ciel
Chargement en cours...
   Archives "à la une"
Chargement en cours...